UPDATE:
Camille: “I’m still on Cloud Hull!”

Camille: “I’m still on Cloud Hull!”

24 hours after becoming the first Frenchwoman to win the British Open title, Camille Serme is still on a high !

DSC_078024h ont passé et je suis encore sur mon nuage de bonheur !

Je ne réalise pas encore bien ce qu’il s’est passé cette semaine à Hull lors de ce British Open 2015.

Quelle magnifique et inoubliable semaine ! Gagner un British Open est tout simplement fabuleux !

Après un championnat du monde, c’est la compétition que tout joueur rêve de remporter, le Graal.

Je veux profiter de ce post pour enfin remercier toutes les personnes qui ont contribué à cette victoire, l’émotion était trop forte hier sur le court.

DSC_0820Je commence bien sur par mon coach de toujours, Philippe Signoret, qui a cru en moi dès le plus jeune âge, avec qui j’ai traversé tellement de bons et de mauvais moments, mais qui n’a jamais cessé de croire en moi et de me pousser jusqu’au plus haut niveau !

Je le dis souvent autour de moi, mais je suis persuadée que je suis très chanceuse d’être tombée sur lui quand j’ai commencé le squash et que sans lui, je ne serais pas là où je suis aujourd’hui alors… merci Philippe !

Ensuite je veux remercier Frédéric Roualen, mon préparateur physique, qui me suit depuis maintenant plus de 10 ans.

Lui aussi m’a vu évoluer, des années juniors aux années séniors, et son investissement a été énorme !

Il a toujours été là, même dans les moments très difficiles de sa vie personnelle. C’est un battant et il a lui aussi toujours cru en moi et mes capacités, même si, à la base, il y avait du boulot !

Merci Fred de me faire souffrir autant, ça en vaut la peine !

DSC_3858J’aimerais remercier mon préparateur mental, Makis Chamalidis, avec qui je travaille depuis trois ans et demi. Nous avons déjà parcouru un long chemin ensemble, là aussi parsemé d’embuches, avec des hauts et des bas, mais nous avons toujours rebondi et eu envie d’aller plus loin ensemble.

Ce titre montre réellement mes progrès en terme de combativité physique et mentale et mon quart de finale contre Nour El Sherbini le montre bien (menée 2/1 et 8/5 dans le 4ème jeu).

Alors merci Makis de croire en moi et de vouloir aller encore plus haut !

DSC_7903Un grand merci aussi au staff médical, Florent Erhstein et Johan Fauthoux, qui me suivent essentiellement sur les championnats d’Europe et du Monde mais qui font un boulot énorme dès que j’en ai besoin à la « maison », lors des périodes d’entrainements ou sur les retours de compétitions.

Notre corps est notre premier outil de travail alors merci d’en prendre soin et de le réparer dès qu’il y a un pépin. Sans vous je n’en serais pas là non plus, vous êtes indispensables !

Et un petit merci spécial à Caroline Glain, fascia thérapeute, qui était présente lors de cette semaine à Hull pour m’aider à gérer mes tensions.

DSC_0700La dernière recrue dans cette fabuleuse équipe, ma professeur de Pilates, Joanna Kramdi, avec qui je travaille depuis 1 an intensément et qui a déjà fait des merveilles.

Merci à Julien Giovanella de L’Équipe.fr, Julien Lesage du Parisien, Framboise Gommendy de Sitesquash, Antoine Dartigues de la Fédération qui cherchent à me « faire sortir de l’ombre » et le squash par la même occasion…

Mais derrière tout cela, il y a aussi mon club, l’US Créteil, que je n’ai jamais quitté depuis mes premières frappes de balle à 7 ans.

DSC_1731La Fédération Française de squash, présente aussi depuis le début de l’aventure.

J’espère aujourd’hui les rendre fiers et surtout les récompenser de tout leur investissement.

Merci à mes partenaires, le Conseil général du Val de Marne, Prince et La Maison Nordique, en espérant que cette victoire m’en apporte d’autres.

Enfin, quel bonheur de me sentir autant soutenue par tout le squash Français, des inconnus aux plus proches, mes amis, ma famille, mon compagnon.

Merci à tous, j’essayerai de vous apporter d’autres moments de bonheur mais dans tous les cas….

« I did it ! » et ça c’est pour toujours.

Camille Serme

DSC_0772

DSC_1677

 

One comment

  1. That last line brought out a little sniffle, I must admit … well done Camille !!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*